Liste des conférences

Le paiement de tous les ateliers se fait à l'avance lors des permanences de l'UP


CHRONIQUE DE PONT-SAINT-ESPRIT PENDANT LES CENT JOURS DE 1815

  08/11/2021       18 h 30 min - 20 h 30 min

À l’issue de la Révolution, deux courants que tout oppose occupent la scène politique locale. Les conservateurs et les royalistes veulent reconstruire le monde tel qu’il était avant 1789. En revanche, les libéraux et les révolutionnaires estiment que l’amélioration de la société nécessite une rupture radicale avec le passé. Ce dialogue de sourds est exacerbé en 1815 par la reconquête éphémère de son trône par Napoléon. La captivité du duc d’Angoulême à Pont-Saint-Esprit du 9 au 15 avril réveille alors les rancœurs, dévoile les ambitions, nourrit les règlements de compte…

Au gré des alliances qui se font et se défont, c’est tout un art de retourner sa veste que présente au fil des jours la chronique de l’époque.

 

Alain GIRARD
Docteur d’Etat ès Lettres et Sciences Humaines,

Directeur honoraire de la conservation départementale des musées du Gard.

 

Contact/inscriptions : upgardrhodanien@gmail.com

Michel Tachon : 06 37 49 43 45

  En savoir plus

QUELLE PROTECTION POUR LES RÉFUGIÉS ET LES MIGRANTS EN FRANCE ?

  15/11/2021       18 h 30 min - 20 h 30 min

En partenariat avec le groupe d’Amnesty International du Gard Rhodanien

 

Les discours, les pratiques et les politiques qui dénigrent et déshumanisent les réfugiés et migrants ont contribué à faire percevoir ces personnes comme une menace. Le droit international reconnaît et énonce les droits de réfugiés et migrants. Il est urgent que ces droits soient pleinement respectés et appliqués.

De nombreuses personnes réfugiées naviguent entre squats, campements et centres d’hébergement d’urgence, faute de places pour les accueillir. Face à ce constat, des marques de solidarité ont émergé en leur  faveur.

Comment une structure de type famille d’accueil reçoit et accompagne des enfants migrants (accès aux soins, démarches administratives, insertion, apprentissage de la langue, scolarisation…) dans une perspective de protection et d’insertion professionnelle ? Amnesty International France et une famille d’accueil pour la protection judiciaire de la jeunesse tenteront d’apporter des réponses à ces questions dans un contexte national et international devenu inhospitalier, voire même xénophobe.

 

Véronique LEPORT  de la « Commission Personnes déracinées » d’Amnesty International France.

Rodolphe BOUMAZA
Éducateur spécialisé en charge d’une structure locale d’accueil de réfugiés mineurs implantée dans le Gard Rhodanien.

Contact/inscriptions : upgardrhodanien@gmail.com

Michel Tachon : 06 37 49 43 45

  En savoir plus