LUNDI 08/11/2021 : CHRONIQUE DE PONT-SAINT-ESPRIT PENDANT LES CENT JOURS DE 1815

Léon Alègre, Pont-Saint-Esprit, 1847 (médiathèque de Bagnols-sur-Cèze).

À l’issue de la Révolution, deux courants que tout oppose occupent la scène politique locale. Les conservateurs et les royalistes veulent reconstruire le monde tel qu’il était avant 1789. En revanche, les libéraux et les révolutionnaires estiment que l’amélioration de la société nécessite une rupture radicale avec le passé. Ce dialogue de sourds est exacerbé en 1815 par la reconquête éphémère de son trône par Napoléon. La captivité du duc d’Angoulême à Pont-Saint-Esprit du 9 au 15 avril réveille alors les rancœurs, dévoile les ambitions, nourrit les règlements de compte… 

Au gré des alliances qui se font et se défont, c’est tout un art de retourner sa veste que présente au fil des jours la chronique de l’époque.

 

Alain GIRARD
Docteur d’Etat ès Lettres et Sciences Humaines,

Directeur honoraire de la conservation départementale des musées du Gard.

Contact/inscriptions : upgardrhodanien@gmail.com

Michel Tachon : 06 37 49 43 45